26/06/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Toutes les dispositions de la loi de sécurisation de l’emploi prennent effet au 1er juillet 2014. La nouvelle durée minimale de travail est de 24 heures par semaine. Aucune embauche ne pourra se faire en dessous, sauf : volonté écrite et motivée du salarié, en cas de recrutement d’un moins de 26 ans poursuivant ses études et contrats en cours durant une période transitoire. Faute d’accord de branche, cette durée minimale n’a pas été aménagée pour l’officine. Afin de la moduler (absence d’un salarié…), l’employeur pourra seulement recourir aux heures complémentaires, dans la limite de 10 % du temps de travail contractuel. Tout déplafonnement supérieur est impossible en l’absence d’accord conventionnel. Dernière chance aux partenaires sociaux de trouver un terrain d’entente le 3 juillet.






Fabienne Rizos-Vignal

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...