Pharmavet n° 228 du 01/05/2017
 

FICHE PRÉVENTION

Formation

Chat

Les chatons sont presque tous parasités par des ascaris dès leur plus jeune âge. Si des puces sont présentes, il y a une forte probabilité d’infestation par Dipylidium. Votre conseil doit aborder les modalités pratiques pour que le vermifuge soit effectivement avalé.


CE QU’IL FAUT SAVOIR :– Parasites les plus fréquents :• Vers rondsAscaris (Toxocara cati et Toxocara léonina) Transmission par la mère, ingestion d’œufs embryonnés… Les jeunes de moins de six mois sont les plus exposés tout comme les femelles. – Signes d’infestation : vomissements, diarrhées, pelage terne, toux… – Vermifuges actifs : pipérazine, pamoate de pyrantel, oxibendazole, oxfendazole, flubendazole, lévamisole, milbémycine… – Zoonose : la lutte contre les ascaris est un problème de santé publique auquel le pharmacien doit sensibiliser le public. Les lésions oculaires provoquées par les larves d’ascaris peuvent être graves, les foyers avec enfants doivent donc faire l’objet d’une prophylaxie renforcée.• Vers platsTænias dont le Dipylidium caninum qui est le plus répandu. Transmission par la puce : avalée par le chaton, elle lui transmet le parasite.– Symptômes associés : retard de croissance, alternances de diarrhée et de constipation, ballonnements, vomissements et parfois troubles nerveux… – Vermifuges ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...