Pharmavet n° 226 du 01/01/2017
 

FICHE PRÉVENTION

Formation

Cheval

La prévention des myopathies passe par l’alimentation et la régularité de l’exercice. L’atteinte musculaire la plus commune reste la « myosite », aussi appelée « la maladie du lundi », « tying up », myoglobinurie paroxystique, myopathie d’effort ou coup de sang.


CE QU'IL FAUT SAVOIR : - L’effort inadapté (échauffement insuffisant, exercice trop intense, une reprise de l’exercice non progressive après un arrêt, le travail après une période de repos avec maintien de la ration d'activité…) et l’excès énergétique sont les causes les plus fréquentes. - Facteurs de risque : froid intense ou gel (chevaux plus longtemps laissés au box), effort par temps chaud et humide (risque de déshydratation), déficit en sélénium. - Lors de myosites récurrentes, pensez à la myopathie de stockage à polysaccharides. - Signes cliniques de gravité très variable : baisse de performances, raideur et faibles crampes, ou muscles gonflés avec douleur à la palpation, refus de se déplacer, sudation, hyperthermie jusqu’à décubitus voire signes de coliques. - La forme la plus fréquente est une forme suraiguë qui apparaît après le travail ou suite à un stress (transport…). Les muscles les ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...