Pharmavet n° 224 du 01/09/2016
 

TROUBLES URINAIRES

Formation

Chat

A. Rivaud

Les troubles urinaires sont fréquents. En prévention, l’officine a intérêt à se positionner sur le marché des soins diététiques, des aliments complémentaires et du renouvellement des traitements prescrits par le vétérinaire. Lors de crise, toute la difficulté consiste à dépister les urgences obstructives pour les adresser en urgence au vétérinaire.


Inflammation, infections, cystite, calculs urinaires, les chats sont sujets aux pathologies urinaires. Les chats mâles obèses, sans activité physique, sont particulièrement exposés. Cela s’explique par le fait que les félins boivent peu et suivent des régimes souvent trop riches à 40 % de protéines. Pour ces raisons, ils sont assez exposés aux pathologies urinaires et rénales. Avant de structurer son approche de la pathologie urinaire féline, l’équipe officinale doit se familiariser avec les principales affections. Le syndrome urologique félin (SUF) caractérise le chat qui a du mal à uriner. L’infection du tractus urinaire (ITU) est fréquente. Par définition, il s’agit de la colonisation du tractus urinaire par une ou plusieurs bactéries pathogènes. Pour pouvoir parler de colonisation, cela suppose que les bactéries aient des propriétés d’adhérence et de persistance dans le ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...