Pharmavet n° 223 du 01/07/2016
 

Édito

Anne Delorme-Mariannie


La météo a battu des records de pluie, la loi travail a mis des milliers de personnes dans la rue, sans compter les grèves de transport et la menace terroriste… Pour parachever le tableau morose de ce printemps, les chiffres de ventes de médicaments vétérinaires, qui avaient repris le chemin de la hausse, perdent leur élan ! Faut-il pour autant céder à la morosité ? Certainement pas ! Suivons le chemin de nos partenaires qui, comme Oméga Pharma, viennent nous former ou investissent dans de nouvelles gammes, comme le nouvel entrant Beaphar Pro ou Mérial.Profitons de l’été pour lancer une offensive commerciale, en revisitant par exemple le linéaire vétérinaire accessible au public. Selon une étude que nous avions publiée en 2012, 42 % des personnes interrogées effectuent leurs achats vétérinaires à l’improviste en voyant un ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...