Pharmavet n° 222 du 01/05/2016
 

QUESTIONS / RÉPONSES

Formation

Animal & Chien


Pour éviter les réinfestations, il est indispensable de traiter tous les animaux en contact. Ceci peut poser des problèmes dans les collectivités du fait de la fréquence et de la durée des traitements, rendant alors cette parasitose difficile à contrôler.Mieux vaut orienter vers une association de gouttes locales comme Otimectin qui s’applique une seule fois par semaine pendant 3 semaines et des traitements acaricides systémiques, c’est-à-dire agissant par voie générale, en spot-on comme l’Advocate toutes les 3 semaines. L’emploi d’un acaricide systémique peut être ponctuellement intéressant en prévention dans les collectivités, car il évite les traitements locaux auriculaires répétés.La prévention est également intéressante lors de l’acquisition d’un chiot s’il provient d’une collectivité dans laquelle sévit souvent, même de manière discrète, la gale des oreilles.

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...