Pharmavet n° 218 du 01/09/2015
 

Édito

Anne Delorme-Mariannie


Révision de la liste des exonérations, modification du décret prescription délivrance, antibiorésistances, contrôles abusifs. Les pharmaciens passent à l’offensive et ce n’est pas trop tôt ! Dans un contexte où les éleveurs souffrent et le font savoir, la liberté de choix pour la délivrance des médicaments vétérinaires est un facteur qui peut faire baisser les coûts de production. Alors c’est le moment de foncer pour permettre à nouveau aux officinaux de jouer pleinement leur rôle.De même, qui peut encore penser qu’exiger une ordonnance pour délivrer un contraceptif félin contribue à la sécurité sanitaire des animaux ? Il faut réagir. Le public plébiscite la pharmacie pour la prévention antiparasitaire en raison de sa proximité et de la qualité de son conseil. Actuellement, les gammes spécifiques des officines deviennent schizophrènes avec des produits sans ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...