Pharmavet n° 217 du 01/07/2015
 

MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE

Sur le terrain

Gilles Bonnefond président de l’USPO a pointé du doigt les « deux poids et deux mesures » concernant les inspections et les sanctions, selon que l’on soit pharmacien ou vétérinaire.


Rappelons le décret prescription-délivrance du 24 avril 2007 a légalisé certaines pratiques jusqu’alors illicites, mais les délits constatés en 2002 sont toujours bien présents. Dès 2008, l’ANPVO est intervenue à de nombreuses reprises auprès de différentes instances, judiciaires, autorité de la concurrence, pouvoirs publics, ordres professionnels, souvent en vain. En octobre 2012, conscients de la situation, les deux ordres professionnels (Conseil Supérieur de l’Ordre des Vétérinaires et Conseil Central A de l’Ordre des pharmaciens) ont co-signé une déclaration commune afin de rappeler solennellement aux vétérinaires et aux pharmaciens leurs obligations respectives en matière de prescription-délivrance, tout en soulignant les risques encourus en cas de manquements. C’est ainsi que depuis quelques années, la pharmacie vétérinaire d’officine dont la part de marché globale est de 6.63 % (chiffre AIEMV 2014) et moins de 1 % ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...