Pharmavet n° 216 du 01/05/2015
 

FICHE PATHOLOGIE

Formation

Chat

L’hypertension artérielle (HTA) est une pathologie fréquente, en particulier chez le chat âgé. Elle se traduit par des symptômes variés et est souvent secondaire à une pathologie sous-jacente. Vous devrez accompagner la prescription vétérinaire lors d’HTA diagnostiquée ou diriger vers le praticien pour une exploration en cas de forte suspicion.


CE QU’IL FAUT SAVOIR :• L’HTA : elle se définit par une augmentation chronique de la pression artérielle systémique. • Chez le chat : les principales causes d’HTA sont : l’insuffisance rénale chronique (IRC) et l’hyperthyroïdie. On estime qu’environ 50 % des chats atteints d’IRC sont hypertendus. Le diabète sucré peut aussi être à l’origine d’HTA. • Conséquences sur les organes suivants : œil, rein, système nerveux et appareil cardio-vasculaire.• Signes : cécité brutale ou progressive, confusion, vocalises nocturnes, comportement anormal, syncope, vomissements, abattement, faiblesse… – La cécité lors d’HTA, est la conséquence d’un décollement rétinien et/ou d’hémorragies rétiniennes. – Dans 40 à 80 % des cas, l’HTA entraîne une hypertrophie concentrique du ventricule gauche du cœur et donc une insuffisance cardiaque. L’HTA va également entraîner une aggravation de lésions rénales existantes, d’où l’importance de sa prise en charge. • Diagnostic d’HTA : il repose sur la mesure de la pression ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...