Pharmavet n° 215 du 01/03/2015
 

Lu & entendu


Dans son édition du 11 février dernier, le Canard Enchaîné évoque l’intérêt du fisc pour la fondation Assistance aux animaux, qu’il soupçonnerait, de mener une « entreprise plus commerciale que caritative » alors qu’elle bénéficie d’exonérations fiscales en raison de son statut de fondation reconnue d’utilité publique. Rappelons que les dispensaires pour animaux doivent être réservés aux propriétaires dépourvus de ressources suffisantes et qu’ils ont l’obligation de garantir la gratuité des soins.

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...