Pharmavet n° 215 du 01/03/2015
 

VERMIFUGATION DE PRINTEMPS

Formation

Cheval

Jean Marie Bryskier

Avec le retour du printemps, l’équipe officinale devra pouvoir expliquer et proposer aux propriétaires de chevaux un protocole adapté de vermifugation tenant compte des dernières recommandations.


Les infestations parasitaires, bien que souvent silencieuses, peuvent avoir de graves conséquences sur la santé et les performances sportives des chevaux. Les chevaux hébergent une douzaine de parasites internes : nématodes, cestodes, trématodes et larves de diptères. Ces parasitoses touchent les appareils digestif, respiratoire et affectent l’état général. Plus de risque au printempsUn risque accru d’infestation et de pathologies digestives est noté au printemps : infestation due aux petits strongles, gastérophiles… Les petits strongles adultes ne sont pas pathogènes et se fixent généralement au niveau du caecum et du colon. L’émergence brutale et en grand nombre au début du printemps de larves qui étaient en hypobiose entraîne une diarrhée profuse d’apparition soudaine qu’on appelle cyathostomose larvaire aiguë, syndrome fréquent chez les jeunes de moins de 2 ans.Attention aux cyathostomesPlus de 50 % des chevaux éliminent ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...