Pharmavet n° 215 du 01/03/2015
 

Lu & entendu


Selon la Dépêche vétérinaire 1292 du 21 au 27 février 15, ça va mal pour les vétérinaires ruraux. C’est ce que nous apprend Panelvet qui suit depuis plusieurs années l’activité ruminants d’un panel de structures vétérinaires mixtes. L’étude relatée porte sur 43 cliniques ayant envoyé régulièrement leurs données de facturation sur les trois dernières années (de 2012 à 2014). Ces structures vétérinaires sont représentatives de la diversité des cliniques mixtes françaises. Les recettes sont en diminution ces 3 dernières années. Les données analysées sont ramenées au vétérinaire équivalent plein temps (EPT) à activité rurale et concernent : le facturé HT des cliniques : total, actes ; médicaments et aliments ; le nombre de visites. Au cours de la période étudiée, le montant facturé par vétérinaire EPT a diminué de 2,2 % entre 2012 et 2013 et ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...