Pharmavet n° 214 du 01/01/2015
 

MYOSITES

Formation

Cheval

A. Rivaud

Raideur, sang dans les urines, vous êtes parfois confrontés à des demandes de conseil qui concernent les myosites et autres pathologies musculaires. Quels conseils donner ? Quels aliments complémentaires proposer ? Voici nos astuces.


Au comptoir, vous allez faire face à plusieurs types de myosite. La plus fréquente se nomme la « myoglobinurie paroxystique », la « Rhabdomyolyse » ou « coup de sang », aussi appelée « maladie du lundi », « tying up », « myopathie d’effort »… Cette myosite est très fréquente chez les pur-sang. Il s’agit d’une anomalie de la contraction musculaire.Une autre forme de myosite à laquelle vous pouvez être confronté est la myopathie de stockage à polysaccharides. Elle est plutôt rencontrée dans des races de chevaux lourds (Quarter Horse, Cob normand, Percheron, Ardennais). On la retrouve désormais aussi chez le Merens et le Selle Français. Pensez-y lors de coups de sang récurrents, même au pré avec peu d’activité. Les signes sont voisins, mais la répétition donne la puce à l’oreille. Cette pathologie s’explique par une accumulation anormale de glycogène et ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...