Pharmavet n° 212 du 01/09/2014
 

FICHE PATHOLOGIE

Formation

Cheval

L’insuffisance rénale chronique (IRC) est une maladie toujours grave et irréversible. Les causes sont très variées, notez l’effet retardé des AINS qui doivent être employés avec prudence. Les signes d’appel sont dépression, dysorexie et amaigrissement. Les aliments complémentaires peuvent contribuer au traitement.


CE QU’IL FAUT SAVOIR– L’incidence est faible, de 0,12 % jusqu’à 0,51 % chez les étalons de plus de 15 ans. Ces derniers font simplement l’objet de plus d’investigations diagnostiques dans le cadre de leur carrière reproductrice, d’où une incidence plus élevée. – L’IRC est plus fréquente chez les Clydesdales, race de trait écossaise. Une forme héréditaire de maladie rénale polykystique est décrite chez le Paint. – L’IRC peut être primaire, mais c’est le plus souvent une séquelle d’une maladie sous-jacente telle que : coliques, diarrhée, myosite, purpura hémorragique, septicémie néonatale, maladie auto-immune, etc.Les infections chroniques comme l’anémie infectieuse équine et les infections à Streptocoques peuvent provoquer une glomérulonéphrite par dépôt d’immuns complexes. – La toxicité rénale des AINS est bien connue. Il faut savoir que l’IRC iatrogène peut apparaître plusieurs mois, voire années après le traitement. Il est donc ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...