Pharmavet n° 212 du 01/09/2014
 

JUSTICE ORDINALE

Sur le terrain


Le 12 juin dernier, la Chambre supérieure de discipline de l’Ordre des vétérinaires est saisie d’une décision en appel. Antérieurement la Chambre régionale de discipline avait condamné plusieurs vétérinaires de Bourgogne coupables de manquements aux obligations déontologiques. Les peines prononcées étaient variables allant de six ans d’interdiction d’exercice pour l’un des vétérinaires et la société d’exercice libéral. Rappelons que les faits sont liés à la rédaction de multiples ordonnances alors qu’aucun vétérinaire n’a été mentionné sur le registre d’élevage et n’a porté son visa. L’un des éleveurs a expliqué que le vétérinaire ne venait qu’une fois par an. Il existe un bilan sanitaire d’élevage et un protocole de soins, mais les visites de suivi font défaut. Le choix des éleveurs est motivé par le prix compétitif, les consultations gratuites par téléphone et la rapidité ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...