Pharmavet n° 209 du 25/03/2013
 

QUESTIONS/RÉPONSES

Formation

Cheval


Les migrations larvaires erratiques de Strongylus edentatus peuvent provoquer une orchite. Dans ce cas, il est recommandé de traiter à l’ivermectine à la dose de 0,2 mg/kg tous les mois jusqu’à disparition des lésions. La moxidectine peut aussi être employée. Une prévention tous les 3 mois peut prévenir en partie ces risques.

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...