Pharmavet n° 209 du 25/03/2014
 

PARASITES EXTERNES

Formation

Cheval

Mélanie Martin

Au printemps, c’est le moment de la mise à l’herbe. Les chevaux apprécient particulièrement l’herbe de printemps, très riche et goûteuse, mais beaucoup moins les insectes, véritable nuisance dont les propriétaires aimeraient pouvoir se débarrasser. La formation de votre équipe et un ajustement de votre stock permettent de répondre à cet important besoin des clients.


Les parasites externes sont un véritable fléau pour les chevaux et les cavaliers. Non seulement ils provoquent agacement et accidents (coups de pied), mais ils sont également responsables de nombreuses pathologies : plaies cutanées, allergies, virus… Il est indispensable de protéger les chevaux, ce qui n’est pas aisé. L’élimination complète des parasites est impossible, il s’agit de réduire la pression qu’ils exercent. La peau du cheval est particulièrement sensible aux produits chimiques, de nombreuses molécules ont dû être retirées du marché et aujourd’hui il y a peu de produits disponibles pour cette espèce. Des mesures hygiéniques sont nécessaires en plus des antiparasitaires externes.Différents parasites de printemps1) Mouches et taonsIls sévissent surtout pendant les journées chaudes. Leurs piqûres sont parfois douloureuses et peuvent provoquer des réactions violentes ou des irritations locales. Les mouches, ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...