Pharmavet n° 209 du 25/03/2013
 

FICHE PATHOLOGIE

Formation

Cheval

Le poulain peut boiter pour de nombreuses raisons. Les jeunes sont susceptibles de développer de redoutables polyarthrites septiques. Le conseil officinal fait appel au repos, aux soins locaux et à la prise en charge de la douleur. Les autres actions sont du ressort du vétérinaire, notamment l’antibiothérapie.


CE QU’IL FAUT SAVOIR :– La 1re semaine de vie est la période la plus à risque de septicémie chez le poulain. – Principales causes de boiteries : tendinite, abcès de pied, fracture… – Dialogue au comptoir : historique de traumatisme, état des structures (tendon enflé, articulation avec épanchement, plaie cutanée éventuelle), combien de membres affectés… – Tout poulain présentant une boiterie associée à de la fièvre devra être examiné dans l’hypothèse d’une arthrite septique. – Conseillez de suivre la température plusieurs fois par jour. – L’arthrite septique se traduit par une boiterie d’intensité variable, mais associée à une douleur. – Les arthrites et ostéomyélites infectieuses touchent généralement les poulains de moins de 4 mois. – Les arthrites septiques peuvent aussi être traumatiques. Dans ce cas, une seule articulation est concernée. – Les poulains de 2-3 semaines sont plus susceptibles de développer des polyarthrites septiques (voies d’entrée placentaire, respiratoire, ombilicale ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...