Pharmacien Manager n° 152 du 28/10/2015
 

SUJET DU MOMENT
L’AVIS DE GÉRALD HAUFF AVOCAT À LA COUR DE PARIS

PRATIQUES GESTION

François Pouzaud

Les jeunes diplômés se détournent de l’accès à la propriété en raison de sa cherté. Pour faciliter les achats et les ventes d’officines et le renouvellement des générations, l’UNPF propose de créer un fonds d’investissement financé et géré par la profession.


Que pensez-vous de cette proposition ?La création d’un fonds d’investissement spécifique à la pharmacie permet d’instaurer une vraie solidarité entre les générations. Ce fonds pourrait prendre la forme d’un emprunt classique ou d’un emprunt obligataire. Il serait ouvert, soit entre un pharmacien vendeur (ou un pharmacien investisseur) et un acheteur contractualisant de gré à gré, soit au niveau d’un groupe de pharmaciens dans la limite d’un certain nombre de participants à cette levée de fonds. Ce fonds aurait pour objectif de prêter à un taux équivalent à celui de la banque, permettant au jeune de trouver un financement en parallèle du réseau bancaire. Quel est l’avantage d’un emprunt obligataire ? C’est un placement plus sécurisant qu’un placement monétaire. Le pharmacien investit dans un univers qu’il connaît bien. Le bénéficiaire de l’emprunt obligataire s’engage à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...