Pharmacien Manager n° 152 du 28/10/2015
 

REPORTAGE

Fabienne Colin


Grégoire Cuillerier n’a pas peur de relever ses manches. A la tête de la Pharmacie Maginot dans un quartier paisible de Tours (Indre-et-Loire) il a transformé une officine ronronnante à l’image dégradée en un lieu très fréquenté. C’est le résultat d’un esprit d’entreprenariat cultivé au quotidien. Alpiniste amateur, Grégoire Cuillerier n’est jamais arrivé avant le sommet. Mais il avance avec humilité et étape par étape. Comment ? A la retraite de son cotitulaire, il s’associe avec son épouse Irène en 2009 et reprend les choses en main. A l’époque, l’officine génère 1,6 million d’euros de chiffre d’affaires. Une enquête auprès de la clientèle montre que la pharmacie a la réputation d’être chère et de proposer un choix limité. Autre constat: le quartier, où cohabitent maisons individuelles et immeubles bas, est peuplé ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...