Pharmacien Manager n° 152 du 28/10/2015
 

BONNE NOUVELLE

PRATIQUES GESTION

F.R.-V.


Salut ma cocotte », « Fais pas ta blonde ! », « Elle a dû coucher », « Tu n’es pas assez disponible pour ce poste à cause de tes enfants », « Les pipelettes, vous faites une réunion Tupperware ? », etc., font partie des petites phrases blessantes et toxiques que les femmes peuvent être amenées à encaisser dans l’entreprise. De tels propos ne sont désormais plus audibles, qu’ils soient tenus par un supérieur hiérarchique ou par un collègue. Selon le nouvel article L.1142-2-1 du Code du travail, « nul ne doit subir d’agissement sexiste, défini comme tout agissement lié au sexe d’une personne, ayant pour effet de porter atteinte à sa dignité ou de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK