Pharmacien Manager n° 173 du 01/12/2017
 

MAQUILLAGE

MARCHÉ

Charlotte Nattier

Avec une offre axée tant sur le soin que sur l’esthétique et la caution sécuritaire, la pharmacie possède tous les atouts pour répondre aux consommatrices. Une clientèle en quête de toujours plus de choix et de nouveautés !


Si la pharmacie tire ces dix dernières années son épingle du jeu sur les soins de la peau, l’hygiène et la beauté au sens large, le marché du maquillage est l’exception qui confirme la règle. Le CA des produits de maquillage réalisé en officine s’élève à 44 millions d’euros, en baisse de 7,8 % entre juillet 2016 et juillet 2017, pour 3,7 millions d’unités vendues, selon IMS. Solange Momo, directrice marketing de Mavala pose le décor : « Le maquillage est un marché compétitif et particulièrement dépendant des innovations. Pour exister et séduire les femmes, les marques doivent miser sur les nouvelles couleurs, nouveaux effets, nouveaux finis, nouvelles textures, nouveaux looks, nouveaux packs, nouvelles revendications… à l’affût des dernières tendances, les consommatrices naviguent entre les différents circuits de distribution, incluant les boutiques en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK