Pharmacien Manager n° 173 du 01/12/2017
 

TENDANCES

Carole De Landtsheer

Après une période de forte décroissance, la courbe s’inverse et le marché des traitements nicotiniques de substitution reprend du poil de la bête. Retour sur les causes de cette reprise.


Après plusieurs années de baisse depuis 2013, les traitements pour l’arrêt du tabac renouent avec la croissance : + 28,5 % à fin août 2017, en cumul annuel mobile, soit la plus forte hausse enregistrée depuis 2007, selon l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (l’OFDT). Un scénario impensable il y a deux ans, alors que le marché s’était enfoncé avec l’explosion de la cigarette électronique. Une e-cigarette qui était alors perçue comme un moyen de réduire, voire de supprimer toute dépendance au tabac. Mais l’engouement est quelque peu retombé et l’actuel équilibrage du marché de la cigarette électronique (avec une baisse de 6 % du nombre des points de vente dédiés en 2016) profiterait aux substituts nicotiniques. Car il ne s’agit pas de regarder du côté du marché, sans innovation marquante depuis le lancement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK