Pharmacien Manager n° 173 du 01/12/2017
 

AILLEURS

Peggy Cardin-Changizi

La boutique Laboté repose sur un concept original, qui s’appuie sur l’expertise et la personnalisation de l’offre. Ce nouveau laboratoire de beauté du quartier Saint-Sulpice (Paris 6e) vend des cosmétiques sur mesure, selon son type de peau.


Proposer des cosmétiques personnalisés aux actifs 100 % naturels grâce à un circuit de distribution court et sans intermédiaire : c’est le pari osé relevé par Lucile Battail, ancienne pharmacienne et fondatrice de Laboté. Distribuée uniquement sur Internet depuis février 2017, la marque ouvre sa première boutique physique, au 11 rue Madame (Paris 6e), en avril dernier. « Nous sommes convaincus que le cosmétique est un marché d’offre où le leadership se construit avant tout sur l’attractivité et la supériorité des produits et des concepts », explique la jeune femme. « Ainsi, pour prendre des parts de marché à nos concurrents, nous faisons le pari de pousser la personnalisation des soins à l’extrême tout en jouant la carte de la transparence afin de nous imposer rapidement comme la marque de référence du soin personnalisé. »RIEN que ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK