Pharmacien Manager n° 172 du 31/10/2017
 

PRATIQUES

François Pouzaud

Avec les nouveaux services au patient, il y a fort à parier que la préparation des doses administrées (PDA) se généralise. Mais, pour une pharmacie de quartier, l’investissement peut être lourd. “la PDA collaborative” est une solution à envisager !


Avec la crise, la mutualisation des moyens n’a plus de limites ! En Basse-Normandie, deux pharmacies d’un même bourg ont mis en commun leurs moyens dès 2015, pour s’équiper d’un automate pour la préparation des doses à administrer (PDA) qu’elles n’auraient pu acquérir seules. L’investissement était, en effet, relativement conséquent, d’une valeur de 35 000 € à l’époque. Un RPM 45 du fabricant Omnicell (ex-société Mach4), que les deux titulaires ont directement installé dans les locaux de l’éhpad avec lequel ils travaillent. « Afin de répondre aux exigences des maisons de retraite, notamment à leur demande de PDA en sachetdose, les pharmaciens d’officine doivent s’automatiser », explique Jean-Baptiste Guillot, directeur commercial de la division hospitalière d’Omnicell. Cependant, l’investissement conséquent qu’il requiert représente un frein. Surtout, si le CA généré par l’éhpad est insuffisant. Car, une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK