Pharmacien Manager n° 172 du 31/10/2017
 

REPORTAGE

Audrey Chaussalet

Pour retrouver sa clientèle perdue, la pharmacie du Méridien a mis l’accent sur la communication, couplée à une stratégie digitale.


Pour Christine et Philippe Levy, remettre l’officine à flot est vite devenu une “urgence” à gérer. Pour ce faire, ils ont parié sur le conseil et le service, en capitalisant sur une image de professionnels de santé novatrice. « Être un bon pharmacien ne se limite pas au diplôme obtenu il y a 30 ans. Notre vision de l’hyper compétence est de proposer des choses différentes de ce qui existe déjà », affirme Philippe Levy. Une stratégie orientée sur les compétences du personnel et sur l’accompagnement des patients « qui n’est pas antinomique à celle du prix. Nous ne voulons pas être les moins chers, mais les mieux placés », insiste-t-il. Pour faire face à la concurrence du centre commercial sur l’offre en parapharmacie et de manière concomitante à la baisse structurelle du marché ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK