Pharmacien Manager n° 172 du 31/10/2017
 

2 QUESTIONS À

PRATIQUES GESTION

François Pouzaud


Pharmacien Manager. Quelles sont les bonnes nouvelles pour les pharmaciens dans ce projet de loi de finances 2018 ?Francis Brune. La première concerne la baisse du taux de l’impôt sur les bénéfices des sociétés jusqu’en 2022, où le taux de l’impôt des sociétés sera, alors, de 25 %. La seconde concerne la mise en place au 1er janvier 2018 d’un PFU (prélèvement forfaitaire unique) à 30 % sur l’ensemble des revenus du capital (plus-values de cession de titres, dividendes, revenus financiers, etc.). Cette nouvelle fiscalité doit remplacer les nombreux dispositifs d’imposition actuellement en vigueur, qui varient en fonction de la durée de détention d’un contrat ou du statut juridique de l’investisseur. Seraient, ainsi, supprimés l’abattement de 40 % sur les dividendes et les abattements pour une durée de détention en matière de plus-values de cession. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK