Pharmacien Manager n° 170 du 29/08/2017
 

NEWS

Yves Rivoal

Elles s’appellent C-Napps, Dokbody, Umanlife, Medeo… de plus en plus de start-up Made in France se positionnent sur le créneau de l’e-santé, avec des innovations qui pourraient impacter, à des degrés divers, le métier de pharmacien d’officine.


Pour savoir à quoi ressemblera le paysage de l’epharma demain, il faut frapper aux portes des startup qui planchent sur des innovations censées révolutionner les usages. Premier constat : l’e-pharma se révèle le parent pauvre de l’innovation comme l’explique Guillaume Marchand, président de France eHealthTech, une association qui regroupe 140 start-up, évoluant dans l’univers de l’e-santé. « La plupart des acteurs travaillent sur des aspects classiques du e-commerce, comme l’optimisation du parcours client. » Guillaume Marchand ne voit pas, pour l’instant, en France, venir la bombe à fragmentation qui va disrupter tous les codes et proposer des algorithmes permettant d’automatiser et de sécuriser la prescription et la dispensation des médicaments. « Car, s’il est prouvé que demain, un algorithme fait mieux que le couple médecin/pharmacien, il est fort probable que des acteurs comme Amazon ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK