Pharmacien Manager n° 170 du 29/08/2017
 

DATAS

NEWS

F.P.


Depuis fin juin, les quelque 1 800 pharmacies utilisatrices de l’extracteur de données Ospharm (propriété de la coopérative Ospharea), par ailleurs également clientes des logiciels de gestion d’officine (LGO) Opus, ASPline et Data Conseil (édités par Alliance Software-Smart RX), ne peuvent plus envoyer automatiquement leurs données de vente vers Ospharm. Les officines sont ainsi privées des services rendus par cet outil (relevé de prix, tableaux de bord, etc.), et depuis fin juillet, de l’historique des données date à date. Le préjudice subi fait suite à une modification de cet extracteur par l’éditeur de logiciels et à un différend entre les deux prestataires. L’éditeur demande désormais à la coopérative de payer un coût mensuel de maintenance de l’extracteur par officine.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK