Pharmacien Manager n° 169 du 30/06/2017
 

AUTOMÉDICATION

NEWS

P.C.-C.


Entre 2014 et 2016, les ventes d’automédication ont bondi de près de 9 % en valeur, pour dépasser 2,3 milliards d’euros (prix public), rapporte Xerfi. La forte incidence des pathologies hivernales sur la période, le déremboursement des anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente, la réorganisation des gammes Doliprane (Sanofi) et Efferalgan (BMS UPSA) et la hausse du prix moyen des produits de l’OTC strict (+ 1,1 % en 2016) ont largement contribué à cette dynamique. Malgré ces bonnes performances, la dynamique du marché reste incertaine. Il faut dire que la stratégie des géants mondiaux qui consiste à brouiller les frontières entre médicaments et produits hors AMM, contribue à affaiblir les débouchés de l’automédication. Ce qui pourrait conduire soit à une dérégulation de la distribution, soit à un encadrement renforcé de la pratique des marques ombrelles.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK