Pharmacien Manager n° 168 du 31/05/2017
 

2 QUESTIONS À

PRATIQUES GESTION

Fabienne Rizos-Vignal


Pharmacien Manager. La pharmacie et toutes les professions libérales sont désormais représentées à la direction générale du travail au niveau interprofessionnel par la voix de l’U2P (Union des entreprises de proximité), faut-il s’en réjouir ? P.D. Absolument ! Notre arrivée au niveau interprofessionnel nous retire du champ de la négociation mutliprofessionnelle. Ce n’est pas un affaiblissement pour la branche, mais un avantage très fort car nous serons représentés au plus haut niveau du dialogue social. Nous aurons ainsi un poids en amont dans les négociations des accords nationaux interprofessionnels (ANI). Ces accords sont ensuite déclinés dans les branches. Dans le périmètre du multiprofessionnel, nous étions dans une représentativité intermédiaire, sans grand intérêt, puisque nous étions seulement informés et non consultés. Notre rôle passif va devenir actif.P.M. Concrètement, qu’est-ce que cela va changer pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous été contacté par Amazon pour vendre de la parapharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...