Pharmacien Manager n° 168 du 31/05/2017
 

LICENCIEMENT

PRATIQUES GESTION

F.R.-V.


Pour gagner du temps ou pour sécuriser la procédure de licenciement, l’employeur peut être tenté de déléguer les étapes. Fausse bonne idée ! Qu’il s’agisse de mener l’entretien préalable ou de signer les différents documents, c’est bien lui qui doit s’atteler à ces différentes formalités. Dans un arrêt rendu le 26 avril 2017, la chambre sociale de la Cour de cassation a estimé qu’il est interdit de faire signer par son expert-comptable ou par un avocat la lettre de convocation à l’entretien préalable ou la lettre de notification du licenciement. Le risque, rendre le licenciement sans cause réelle et sérieuse !

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK