Pharmacien Manager n° 167 du 03/05/2017
 

3 QUESTIONS À

PRATIQUES GESTION

Marie Pellefigue


Pharmacien Manager. Est-il encore temps de ne pas payer l’ISF ? Céline Granier. Il est trop tard pour agir sur le montant de sa base taxable, puisque cette dernière est évaluée au 1er janvier de l’année où l’impôt est du. Ainsi les contribuables qui étaient à la tête d’un patrimoine de plus de 1,3 millions d’euros au début de cette année vont devoir acquitter l’ISF en 2017.P.M. Y-a-t-il un moyen simple de réduire le montant de cet impôt ? C.G. Depuis loi Tepa, votée le 1er août 2007, les dons en faveur des fondations reconnues d’utilité publique ; des établissements de recherche, d’enseignement supérieur ou artistique publics ou privés à but non lucratif ; de certaines entreprises, ateliers et chantiers d’insertion et de l’agence nationale pour la recherche, bénéficient d’une réduction d’ISF. Le contribuable qui donne ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...