Pharmacien Manager n° 167 du 03/05/2017
 

TENDANCES

Fabienne Colin

À l’heure où les officines proposent de nouveaux services aux patients, leur prise en charge par les complémentaires santé est plus que jamais d’actualité. Les groupements ont commencé à tisser des partenariats…


A l’Ordre, nous pensons que les services proposés par les pharmaciens doivent se mettre en place, et peuvent exister sans forcément être payés par la Cnam. Ces services peuvent tout à fait être rémunérés par les patients eux-mêmes ou par des assureurs. » Ces mots prononcés en janvier dernier par Isabelle Adenot, alors présidente du Conseil de l’ordre des pharmaciens, lors de ses voeux à la presse, ont le mérite d’être clairs. Les officinaux peuvent organiser des services en collaboration avec les complémentaires santé. L’enjeu est vaste : il s’agit de trouver un moyen d’améliorer la santé du patient – donc de l’assuré, afin que ce dernier soit en meilleure forme et consomme moins de médicaments remboursés. Le tout, en rémunérant le pharmacien en quête d’un nouveau modèle économique.EXPÉRIMENTERAinsi, depuis 2009, Allianz et le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK