Pharmacien Manager n° 164 du 20/01/2017
 

REPORTAGE

Myriam Loriol*, Fabienne Colin**


Au milieu d’une cité HLM à l’extérieur du centre ville, le centre commercial de la Chaussée à Montargis ne paye vraiment pas de mine. Et pourtant, sa pharmacie réalise près de 1 000 ventes par jour et un CA annuel de 8,7 M€ HT, en progression de 17,5 % sur 2016. Et ce n’est pas seulement le Super U de la galerie, ni la maison de santé installée à l’étage depuis fin 2015 – en manque de prescripteurs –, qui drainent la clientèle. C’est bien la stratégie adoptée par Fabien Brault-Scaillet et son associé Charles-édouard Dehenry (qui vient de revendre ses parts). Tous deux la trentaine, ces « jeunes loups » ont racheté l’officine en janvier 2014, avec le « soutien d’investisseurs ». L’affaire, alors tenue par un couple proche de la retraite, réalisait déjà 6,8 M€ de CA. Ambitieux, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...