Pharmacien Manager n° 163 du 30/11/2016
 

OSÉ !

NEWS

E.K.-G.


« Les hommes payent 7 % de plus » : c’est en affichant cette pancarte provocatrice que la pharmacie new-yorkaise Thompson Chemists a créé la polémique en octobre dernier. Objectif de ce que certains ont qualifié de « sexisme inversé » ? Dénoncer le résultat d’une enquête de la ville de New York selon laquelle les femmes paient leurs produits de beauté 7 % de plus que les hommes, comme le prouve le prix toujours plus élevé d’un rasoir rose. Dans les faits, Jolie Alony, propriétaire de cette pharmacie, ne taxe pas réellement les hommes mais, par contre, offre des réductions aux femmes afin de contrer cette « taxe rose ». Un joli coup de pub.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...