Pharmacien Manager n° 163 du 30/11/2016
 

PRATIQUES GESTION

François Pouzaud

Vous exercez en association ? Le passage d’une société en nom commun (SNC) à une société d’exercice libéral (SEL) procure de nombreux avantages. Voici comment passer à l’action.


Le désamour frappe depuis plusieurs années la SNC, pénalisante fiscalement et juridiquement (voir le B.A.-ba ci-contre). A contrario, les SEL permettent aux associés d’augmenter leur capa- cité d’autofinancement, et, pour un jeune titulaire, d’acquérir une officine dans un contexte fiscal plus favorable. Elles offrent aussi des avantages fiscaux lors du départ d’un ou de plusieurs associés. D’où l’intérêt d’adopter ce statut et de bien gérer la transition.VENDRE à une SEL.L’acquéreur de parts de SNC est dans la position très inconfortable de devoir financer son acquisition sous le régime de l’impôt sur le revenu. C’est ce mauvais traitement fiscal qui a poussé Stéphane Lebreton et son associé, installés à Saint-Florentin (89), à passer de SNC en SEL à l’IS. « On s’est associé en SNC en 2005, trois ans plus tard, j’étais ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...