Pharmacien Manager n° 163 du 30/11/2016
 

ANGLETERRE

NEWS

E.K-G.


Après un test de six mois dans 35 officines Boots, le service public de santé anglais NHS a confirmé son intention de demander dès l’an prochain aux pharmacies de référence (community pharmacy) de soigner les angines. Son but ? Économiser plus de 39 millions d’euros, soulager les généralistes et lutter contre l’abus d’antibiotiques. Le pharmacien, qui examinera le patient (prise de température, inspection de la gorge et des ganglions), effectuera un prélèvement et prescrira un antibiotique si besoin. Dans une pharmacie-test, ce service est tarifé 7,50 euros. Un prix jugé trop bas par les quelque 11 400 officines potentiellement concernées par ce projet. Affaire à suivre, donc.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...