Pharmacien Manager n° 163 du 30/11/2016
 

DÉCRYPTAGE

PRATIQUES GESTION

Réglementé afin de limiter les « fermetures sauvages », susceptibles de porter atteinte au réseau pharmaceutique, le rachat de clientèle ne cesse de prendre de l’ampleur. Le point.


DÉFINITION.Le rachat de clientèle consiste à faire l’acquisition de certains des éléments dépendant d’un fonds de commerce d’officine de pharmacie, soit, en l’occurrence, de la clientèle, du stock et éventuellement partie du mobilier et du matériel. A noter. La licence n’est pas cédée, mais sera restituée à l’ARS en vue de son annulation. OBJECTIFS.Le rachat de clientèle permet pour celui qui le réalise, de faire de la croissance externe. Ce mécanisme évite les fermetures « pures et simples » mais il n’empêche pas la réduction du nombre de points de vente. Surtout, il permet à des pharmaciens dont l’officine est invendable de percevoir une indemnisation. VARIANTES.Un pharmacien qui acquiert la clientèle d’une officine voisine reste le cas le plus fréquent.Mais le rachat peut intervenir à l’initiative de plusieurs titulaires d’une même commune, qui ont ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...