Pharmacien Manager n° 162 du 26/10/2016
 

PRATIQUES GESTION

François Pouzaud

La paperasserie devient envahissante et la gestion du tiers payant dans votre officine laisse à désirer… et si vous la confiez à un prestataire ? Est-ce vraiment utile ? Témoignages de titulaires qui ont sauté le pas.


Avant de décider de faire appel à une société spécialiste du traitement des factures subrogatoires, il est essentiel de faire ses propres calculs. Et de commencer par chiffrer le coût de gestion interne du tiers payant. Comment ? En multipliant le nombre d’heures affectées à cette tâche par le taux horaire « chargé » des personnes concernées dans l’officine (32 € pour un pharmacien, 20 € pour un préparateur et 15 € pour une secrétaire). Il faut aussi mettre dans la balance les pertes qualitatives (manque d’efficience, temps d’attente des clients…).FAIRE ses comptes.Selon une étude de l’Uspo, le coût d’une gestion internalisée peut varier de 12 000 € par an avec une préparatrice ou une secrétaire à 25 000 € par an lorsqu’il est géré par un pharmacien. Cette tâche occupe 15 % du temps de travail d’une personne à temps ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK