Pharmacien Manager n° 162 du 26/10/2016
 

LOI DE FINANCES

PPRATIQUES GESTION

F.P.


Outre la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, la baisse de l’impôt sur les sociétés à 28 % et la hausse du taux du CICE à 7 %, les nouvelles mesures dévoilées dans le projet de loi de finances 2017 sont globalement défavorables aux entreprises (sous réserve de leur adoption). Ainsi, la déductibilité des amortissements sera durcie pour les véhicules : l’amortissement sera déductible pour la fraction de leur prix d’acquisition qui n’excède pas 9 900 €. Exception faite des véhicules de tourisme les moins polluants (émission de gaz carbonique strictement inférieure à 60 g/km) pour lesquels le plafond de déduction fiscale de l’amortissement passera de 18 300 € à 30 000 €. Seront supprimés le dispositif d’amortissement exceptionnel des logiciels et le crédit d’impôt pour dépenses de prospection commerciale.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK