Pharmacien Manager n° 162 du 26/10/2016
 

HYGIÈNE INTIME

Marché

Carole de Landtsheer

Les produits d’hygiène intime vendus en officine ont trouvé Leur public : des consommatrices archi-fidèles au circuit comme aux marques. Pour autant, le secteur souffre encore d’une consommation limitée…


Le marché de la toilette intime en officine reste désespérément flat : + 0,5 % en valeur et + 0,4 % en volume (en cumul annuel mobile à fin mai 2016 selon IMS). Cette stagnation dure depuis plusieurs années car l’utilisation des produits n’est pas encore considérée comme « naturelle ». « Le secteur demeure avant tout un marché de prescription et de conseil, effectués par le gynécologue ou le pharmacien », rappelle Aude Cahuc, chef de produit Derm’Intim A-Derma (Pierre Fabre). « La majorité des femmes vont attendre de rencontrer un problème pour acheter un produit qui véhicule pour elles une dimension dermatologique et technique ; le plaisir et le bien-être sont moins présents dans leur esprit », souligne Camille Geffrotin, chef de produit marketing junior Uriage. En effet, tel que le relève une étude Arcane Research datant de mars 2016*, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK