Pharmacien Manager n° 162 du 26/10/2016
 

PRATIQUES GESTION

François Pouzaud


Pharmacien Manager. Le Tribunal de Police de Senlis a déclaré non coupables deux pharmaciennes poursuivies pour dépassement du plafond des remises. Pour quelles raisons ? Caroline Cazaux. Dans cette affaire, le Tribunal de Police a jugé que l’article L.138-9 du Code de la sécurité sociale incrimine le fait pour les laboratoires de consentir des avantages financiers dépassant les plafonds, mais que le fait d’accepter de tels avantages n’est pas expressément incriminé par le texte. Cette décision n’est pas isolée. En 2015, une décision du Tribunal de Police de Clermont Ferrand avait déjà statué dans le même sens. P.M. Est-ce à dire que les pharmaciens ne seront plus inquiétés ? C.C. Les pharmaciens doivent toutefois rester très vigilants sur les avantages tarifaires et financiers qu’ils reçoivent de leurs fournisseurs. Tout d’abord, à ce stade, seules quelques ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK