Pharmacien Manager n° 161 du 26/09/2016
 

Pratiques Gestion

François Pouzaud

La sous-traitance de la pda apparaît incontournable pour permettre aux officines qui n’ont pas les moyens d’investir dans du matériel de qualité, de continuer à travailler avec des ehpad. en attendant sa légalisation officielle, l’activité commence à s’organiser…


L’externalisation de plus en plus fréquente des préparations des doses à administrer (PDA) par les EHPAD a ouvert un marché promis à un bel avenir en officine. Encouragés par des maisons de retraite très demandeuses, les pharmaciens les plus entreprenants se sont équipés de solutions entièrement informatisées et automatisées. Des installations souvent très coûteuses et donc difficiles à rentabiliser. Aujourd’hui, la viabilité économique passe donc par la sous-traitance. Avec des avantages pour chaque cocontractant. La pharmacie sous-traitante rentabilise davantage ses équipements et les pharmacies qui n’ont ni le temps ni les moyens techniques et humains pour mettre en œuvre une PDA selon des critères optimaux, peuvent tout de même proposer ce service de proximité.ACTIVITÉ tolérée « La solution consiste à mettre en place des contrats de sous-traitance similaires à ceux pratiqués pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...