Pharmacien Manager n° 161 du 26/09/2016
 

ÉDITO

MYRIAM LORIOL


Avec sa nouvelle mouture des règles de communication pour les officines, l’Ordre des pharmaciens reste timide en termes d’évolution. L’oiseau ne tombe jamais loin du nid. Le cadre réglementaire du monopole du médicament limitant de fait toute velléité trop commerciale… Mais pour certains, la montagne a accouché d’une souris. Si les programmes de fidélité (déjà couramment pratiqués) pour une officine donnée, sont légalisés, la distribution de documents marketing à l’extérieur de la pharmacie reste refusée. Et les groupements se voient toujours interdits de publicité. Pourtant, il faut bien avancer, et valoriser le savoir-faire des pharmaciens face aux menaces de la grande distribution et à la concurrence des parapharmacies. Notre « titulaire du mois », Laurence Pitet l’a bien compris. Ses armes ? L’expertise et le coaching en nutrition, et la communication Web (lire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...