Pharmacien Manager n° 160 du 26/08/2016
 

Pratiques

François Pouzaud


Introduisant un nouvel espace de liberté économique en autorisant l’ouverture dominicale des commerces, l’application loi Macron ne doit pas être une prise de tête ! Encore peu utilisée, « elle autorise les établissements de vente au détail situées dans des zones dites “touristiques” “commerciales” ou “touristiques internationales” à ouvrir toute l’année le dimanche, à condition qu’ils soient couverts par un accord collectif (branche, entreprise ou établissement) prévoyant les contreparties financières pour les salariés », rappelle Rodolphe Meneux, avocat chez Fidal. Or, sauf erreur, en pharmacie, aucun accord n’a été signé à ce jour entre les syndicats de titulaires et les centrales de salariés sur ce volet emblématique de la loi Macron. Ceci étant, si les commerces emploient moins de 11 salariés, elles n’ont pas besoin de trouver d’accord avec les syndicats.GARDES menacées ?Accord signé ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...