Pharmacien Manager n° 160 du 26/08/2016
 

GMS

Marché

La grande distribution récolte aussi les fruits du besoin de naturalité. Et participe à la démocratisation de la phytothérapie. Même si l’espace qui lui est alloué limite la taille du marché


La phytothérapie continue à se développer en GMS et prend le pas sur les produits de synthèse, alors que le marché global des compléments alimentaires n’a pas beaucoup bougé », constate Christelle Chapteuil, administratrice du syndicat national des compléments alimentaires synadiet et directrice générale des laboratoires Juva santé. L’offre étant restreinte par l’espace qui lui est attribué (1,33 m de large en moyenne) et va à l’essentiel.Portée par une meilleure connaissance des plantes, la phytothérapie totalise en grandes surfaces un chiffre d’affaires de 57,5 millions d’euros et enregistre une progression de 2 % (source synadiet sur la base iri, en cumul annuel mobile à avril 2016). Le choix se répartit entre le segment des plantes et actifs naturels (gélules, comprimés…) réalisant un CA de 45,6 millions d’euros (+ 2 %) et les infusions (+ 4 %). Quand ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...