Pharmacien Manager n° 159 du 01/07/2016
 

REPORTAGE

Fabienne Colin

Implantée dans une zone désertée par les médecins généralistes, la Happy Pharmacie développe des services en conséquence : partenariat avec les infirmiers du quartier, mais aussi entretiens de diététique et Click & Collect.


Il y a quelques années encore, à la place du quartier de Borderouge, s’étendaient de vastes cultures en maraîchage. Ce passé récent est aujourd’hui inimaginable, tant les immeubles et les lotissements ont poussé comme des champignons. Aujourd’hui, les 141 hectares abritent 1 200 logements, des écoles, un cinéma, 16 000 m2 de bureaux… mais les médecins ont déserté cette zone populaire. Les trois principaux prescripteurs de la Happy pharmacie sont des hôpitaux voisins. Du coup, l’officine a renforcé son rôle d’acteur de santé. « Si nous proposons des prix bas pour faire face à la Pharmacie Lafayette située à trois stations de métro, nous misons aussi et surtout sur l’accompagnement », explique la cotitulaire Laurence Berteaud.InterproCette stratégie se traduit principalement par une coopération particulièrement étroite avec les infirmiers. On les croise en back-office tout au ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...