Pharmacien Manager n° 159 du 01/07/2016
 

CONCURRENCE

Marché

Après les laits infantiles, il y a une dizaine d’années, la grande distribution perd aujourd’hui du terrain sur les petits accessoires bébé. Qu’on se le dise, le dynamisme de l’officine joue clairement en défaveur des GMS.


Selon une étude Mam datant de 2016, 44 % des mamans d’enfant de moins de deux ans font au moins un achat de biberon en pharmacie/parapharmacie, plaçant donc ce circuit en tête. « Elles recherchent un produit expert dans un circuit expert », rappelle Adeline Hervouet, directrice marketing Mam France. Et ce, dans un contexte où les naissances diminuent. « Les grandes surfaces ont clairement perdu des parts de marché au profit des officines qui ont fait des gains en technicité avec un meilleur positionnement prix », observe Alain Boutboul, président des laboratoires Polivé. D’après les statistiques Iri en cumul annuel mobile au 1er mai 2016, les ventes de biberons, tétines et sucettes en GMS atteignent les 35,80 M€, en baisse de 7 % (- 8,8 % pour les biberons, - 2,9 % sur les sucettes et - 13,1 % sur les tétines). « Les MDD ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...