Pharmacien Manager n° 157 du 21/04/2016
 

TWITTER AU TRAVAIL

PRATIQUES GESTION

F.R.-V.


L’utilisation des réseaux sociaux fait émerger de nouveaux litiges devant les tribunaux. Que faire lorsqu’un salarié twitte à des fins personnelles sur son temps de travail ? Faut-il tolérer ou sanctionner ? Amenée à trancher ces questions, la Cour d’appel de Chambéry a écarté la notion de faute. Dans cette affaire, un salarié avait envoyé 1 336 tweets en moins de 18 mois de travail. Son employeur a alors appuyé sur le bouton « off » de la collaboration. Les juges ont pondéré la situation et estimé que ce comportement n’était pas fautif car les tweets représentaient moins de 5 minutes par jour de travail. La génération Y (et les autres !) peut continuer de poster des infos sur Smartphone au travail, sans toutefois abuser.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...